La brume est abolition

par | Avr 13, 2016 | 1 commentaire

Birmanie 02 sign

J’aime la brume, car elle est mystère, silence et abolition.

Elle efface le monde, puis le redonne revivifié par le manque suscité par l’absence.

Dans ce monde, où le connu à force de présence s’efface, la brume a une force régénératrice.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someoneShare on Tumblr