L’énergie du vide

par | Nov 2, 2015 | 3 commentaires

Au bord de la mer

J’arrive fatiguée d’avoir vécu dans des régions trop concrètes

Tendue d’avoir été prisonnière des lieux qui imposent, compacts, des blocs de bruits et de formes

J’arrive de la ville

J’entends l’ampleur du silence

Peu à peu je me défais de toutes les frontières et de toutes les charges

Ma peau ne me limite plus

Peuvent renaître alors, créés par l’énergie du vide, mes chants intérieurs

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someoneShare on Tumblr